Qu’est-ce qu’un herbicide ?

Le terme « pesticide » est la contraction de l’anglais « pest » représentant un animal, plante ou insecte nuisible, et du suffixe -cide provenant du latin « caedere » et signifiant tuer. Un pesticide est un agent chimique ou biologique luttant contre des organismes considérés nuisibles pour la culture. Selon le type d’individus visés, on distingue alors les insecticides (insectes), les herbicides (mauvaises herbes) et les fongicides (champignons).

Liseron sur maïs

Les herbicides, aussi appelés désherbants, ont pour but de tuer les végétaux.

Ils sont principalement utilisés en agriculture et jardinage afin de lutter contre les mauvaises herbes.

En effet, le désherbage des cultures est indispensable pour augmenter le rendement car les mauvaises herbes effectuent une concurrence pouvant empêcher le développement correct de la plante cultivée.

Ainsi nous pouvons distinguer trois catégories principales d’herbicides :

  • Les herbicides sélectifs : ils ne tuent que les herbes non désirées et n’agissent pas sur l’espèce cultivée. Ce sont les plus utilisés en agriculture.
  • Les débroussaillants
  • Les herbicides totaux

Les premiers désherbants chimiques sont apparus de façon significative au début du XXème siècle avec les herbicides minéraux et l’utilisation de l’acide sulfurique suivie par celle du sulfate de cuivre. Dès 1932 ils seront remplacés par des herbicides organiques grâce aux découvertes, entre autres, de Pastac et Truffaux. Les herbicides vont alors se développer en France notamment jusqu’à la généralisation de leur utilisation dans la pratique agricole. Les herbicides représentaient ainsi déjà 41,5 % des produits phytosanitaires achetés en France en 1988.

Les désherbants sont au cœur des débats écologiques et sanitaires, en effet de nombreux herbicides sont sujets à controverse à cause de leurs effets potentiellement toxiques et de leur utilisation massive.
C’est le cas du plus connu, le Roundup (voir article consacré). De nombreux phytosanitaires font débat et subissent des demandes d’interdiction mais la législation diffère selon les pays.

Les désherbants sont donc aujourd’hui très nombreux et très variés, ce qui permet de les classer selon leur mode d’action :

Sans titre

Source INRA, cliquer sur le tableau pour obtenir davantage d’informations.

Publicités